Editions Membres

The Mail of the Foreign Expeditionary Forces in Mexico 1861-1867 (Paul Wijnants)

Cette édition débute par une esquisse de la situation au Mexique. C’est une partie indispensable pour comprendre la complexité de la situation dans ce pays de l’Amérique centrale. L’aperçu des différentes puissances militaires avec leurs troupes donne une excellente idée du nombre de soldats présents de chaque nation. Après un survol des routes possibles, nous avons un chapitre intéressant sur le trafic postal : les cachets, les dates et les exemples de lettres avec une explication précise, et cela de toutes les nations présentes (L’Espagne, le Royaume-Uni, la France, la Belgique, l’Égypte et l’Autriche). L’édition de cette étude est du plus haut intérêt et donne un aperçu complet de tout le matériel philatélique disponible.

Info: paul.wijnants@scarlet.be


Overview of the accountings between postal administrations in Europe 1817 and 1845 (James Van der Linden)

La Marque Postale continue d’être un cercle très actif en ce qui concerne la publication d’études d’histoire postale. Après le label “Magna Collegentes” créé l’année passée, ils ont créé un nouveau label, “Études Spéciales”, qui comprend des études plus petites mais spécialisées, comptant au maximum 36 pages. Le premier numéro traite des cachets de comptabilisation entre les diverses administrations postales européennes entre 1817 et 1845. Le livre étudie en profondeur les ports tarifaires des lettres entre les administrations postales de l’Europe. Le tout est accompagné de lettres très intéressantes, que l’auteur explique jusque dans les moindres détails. Surtout la section relative aux anciens États italiens, où les disparité des unités monétaires et de poids ne facilite pas la compréhension, rend les choses plus claires même pour le non-initié.  En un mot, un livre à ne pas manquer pour tous les spécialistes d’histoire postale.

Édition : La Marque Postale, études spéciales, n° 1.  Info: jamesvdl@online.de


Editions d’Or 52: Stampless Maritime Overweight Mail pre 1876 : The Paul Wijnants Collection (Global Philatelic Network)

Le numéro 52 de cette série prestigieuse est dédié pour la deuxième fois à une collection “belge”. Après un CV très large, le choix pour l’introduction est tombé sur une contribution de James Van der Linden, RDP, concernant la façon de collectionner en histoire postale. Cette introduction comprend des conseils très judicieux qui peuvent être utiles, aussi bien aux débutants qu’aux initiés, dans la matière complexe de l’histoire postale. Ensuite vient la collection, qui est divisée logiquement en trois parties :

– La première partie concerne la poste maritime de l’Europe où sont traités aussi bien le Cross Channel que la poste transméditerranéenne et la poste vers les territoires ibériques.

– La deuxième partie traite de la poste transatlantique, vers l’Amérique du Nord, centrale et du Sud, ainsi que vers les Caraïbes.

-La troisième partie, finalement, traite de la poste vers l’Asie et l’Australie.

Toutes les lettres présentées contiennent une abondance d’explications détaillées, aussi bien sur les routes suivies que sur les ports tarifaires. Il y est fait une nette distinction entre la correspondance liée à des conventions postales et celle sans convention. L’ensemble constitue un livre du plus haut intérêt, avec une abondance d’informations en histoire postale, surtout en ce qui concerne les ports tarifaires.  Prix : € 69 (+ expédition).  Info: paul.wijnants@scarlet.be of https://www.heinrich-koehler.de/en/shop-ED/.


The Impact of the 18th Century Revolutionary Wars on the Maritime Connections between Great Britain and France (Paul Wijnants)

Cette étude est consacrée à la problème du célèbre cachet D’AB (1779/1783).  Grâce à de Nouvelles sources, don’t les archives de Limoges, l’auteur a pu révéler le context politique et historique à l base des accords qui ont conduit à la creation de ce cachet. Sa creation en fait à la guerre de Sept Ans (1756/63).  Cette étude fournit un apperçu beaucoup plus large et enrichit les d’informations existantes à propos du chachet D’AB, étendant ainsi les connaissances que nous en avionsjusqu’à present.

Prix: € 20.  Info: paul.wijnants@scarlet.be

 

 


La Voie Franco-Sarde dans les relations internationales: Conventions, réglementations, tarifs. 1818-1851 (Robert Abensur)

Ce livre est divisé en trois parties et débute par la convention franco-sarde de 1817. L’auteur développe cette convention en détail et l’illustre avec une abondance de lettres qui rendent les choses très compréhensibles pour le lecteur.  Chaque type de lettre (non payée, payée à l’avance, réexpédiée, imprimé, etc…) est analysée, aussi bien en ce qui concerne la correspondance entre deux pays que la correspondance de transit. La même façon d’analyse est employée pour les conventions de 1838 et de 1851.  Ce livre est un instrument indispensable pour tous ceux qui veulent approfondir leurs connaissances en histoire postale européenne. Abensur réussit ici le tour de force de présenter cette matière très complexe d’une façon cohérente et compréhensible.  En fin de livre, l’appendice qui reprend l’ensemble des conventions postales, avec les tableaux des tarifs, est une source d’informations de la plus haute utilité.

Info: brigitte.abensur@wanadoo.fr 


La désinfection du courier en France et dans les pays occupés.  Histoire, règlements, lazarets, pratiques. (Guy Dutau)

Depuis les livres “La désinfection des lettres en France et à Malte” (Carnévalé – 1960) et “Desinfected mail” (Meyer – 1962), il n’y a plus eu de parution d’ouvrages traitant de la désinfection de la poste française. Ce nouveau livre est une œuvre monumentale. Malgré le fait que le livre se limite à la désinfection de la poste de la France et de ses territoires d’outre-mer, c’est une publication plus que passionnante, surtout grâce à la recherche minutieuse et étendue de G. Dutau. L’abondance des ordres de service, repris dans leur intégralité, et les illustrations de lettres désinfectées font de ce livre un instrument très utile dans l’étude de ce domaine de l’histoire postale. Le contexte historique que l’auteur à ajouté donne un agrément supplémentaire à ce livre. Ce côté historique aide à comprendre le travail dans les lazarets ainsi que les différentes méthodes de désinfection. Ce livre ne peut manquer dans aucune bibliothèque d’histoire postale digne de ce nom. Prix € 85.  Info: guy.dutau@wanadoo.fr


Obstructions and deviation of postal connections 1792-1815 (James Van der Linden)

Les guerres françaises en Europe pendant la période 1792-1815 ont conduit au blocus des routes postales et au deviations du courier.  L’auteur a répertorié, analyse et documenté avec diverses lettres les différens blocus et deviations de manière chronologique en commençant par la bataille de Neerwinden en 1793.  L’étude de la route alternative par Hambourg est particulièrement intéressante.  Pour la première fois, on trouve une prevue probante des chiffres 1, 2 et 3 dans un cercle sur des lettres de cette période.  Une autre découverte est le cachet “Via France & Germany”.

Info: james.vdl@skynet.be

 


La Poste, 500 ans d’histoire en Europe (Vincent Schouberechts)

L’année 1516 a été pour la poste Européenne une année charnière pour deux raisons :
– La famille Thurn und Taxis est la première à recevoir le monopole du service postal international.
– L’Angleterre voit la naissance de la Royal Mail.
Dans “La Poste, 500 ans d’histoire en Europe”, Vincent Schouberechts raconte l’histoire de la poste Européenne à l’aide de documents historiques et de splendides cartes montrant les itinéraires postaux.
Il présente et décrit 50 documents postaux importants, provenant de collections publiques et privées, et dont certains n’ont encore jamais été publiés. Il commence par une tablette en argile, vieille de 3000 ans, qui remonte au roi de Perse Cyrus, qui organisa le premier service postal dans son empire.
Une grande partie est dévolue au service postal des Thurn und Taxis, avec entre autres la lettre par laquelle Charles Quint confirme le très lucratif monopole postal à la famille Thurn und Taxis.
On voit aussi une lettre de Peter Stuyvesant, gouverneur de Nouvelle-Amsterdam (plus tard New York). Le livre se termine par une lettre envoyée de la station spatiale ISS et signée par l’astronaute Belge Frank De Winne.  Le livre est édité chez Lannoo. Il est en vente en librairie, ou chez l’auteur (victoria2000@telenet.be)


Bibliographie de la philatélie belge (Walter Ronsse)

L’auteur a publié, dans la série d’études de FISTO (Filatelistische Studiekring Oost-Vlaanderen) une deuxième édition de la “Bibliographie de la philatélie belge”.
Après une partie plus globale, le premier chapitre est consacré à des publications d’histoire postale (générale et par province), ensuite sont traités les bureaux de poste, les affranchissements, les entiers postaux, les marques postales, les différents types de pièces postales, les tarifs postaux, les timbres fiscaux, etc.

Première partie – Fisto 125 – 55 p.
Deuxième partie – Fisto 126 – 44 p.
Troisième partie – Fisto 127 – 41 p.


The Foreign Sorting Marks of Belgium (R.T. Harrison)

Ce livre est une adaptation d’une série d’articles parus jusqu’en décembre 2014 dans Belgapost, la revue du “Belgian Philatelic Study Circle”. Ces articles ont été partiellement retravaillés et complétés, et la plupart des illustrations sont en couleurs. Les cachets de sortie sont traités par pays. De nombreuses lettres et beaucoup de marques postales font l’objet de très belles illustrations

 

 

 


The History of the MonacoPhil Exhibitions (Dr. Mark BOTTU, FRPSL)

A l’occasion de la dixième exposition de Monacophil, l’auteur a publié une brochure relatant les débuts et le développement des expositions de Monacophil, ainsi que l’histoire du Club deMonte-Carlo.
L’auteur s’attarde surtout à la collection princière et aux splendides publications qui accompagnent ces expositions biennales. Cette brochure a été éditée dans la AIJP-Schriftenreihe (Nr 4) et mise gratuitement à la disposition à Monacophil 2015.
Une version signée de luxe, avec couverture solide, a été sortie à 30 exemplaires.

Info: mark.bottu@telenet.be

 


Four Important Exchage Offices / 19th Century / Panama – Alexandria – Aachen – Trieste (James Van der Linden, RDP, IPHF)

Au 19e siècle, La France, l’Autriche, La Russie, l’Italie et l’Allemagne établissaient ou subsidiaient plusieurs compagnies maritimes, dans le but de connecter les principaux centres commerciaux du monde avec la mère-patrie. Aucun de ces réseaux n’était cependant aussi étendu que le réseau anglais. En Amérique, outre leurs propres possessions coloniales, ils disposaient dans 57 ports de consuls ou d’agents consulaires faisant également fonction de maître des postes, effectuant des envois réguliers.
Le réseau méditerranéen était également bien organisé : outre leurs bases militaires de Gibraltar et de Malte, les Anglais assuraient les liaisons avec l’Inde et l’Extrême-Orient, en évitant la longue et périlleuse route du Cap.
Ils contrôlaient ou disposaient de bureaux de poste dans les îles Ioniennes, à Chypre et dans les centres portuaires importants de l’Egypte, comme Alexandrie, avec aussi la route par voie de terre du Caire à Suez, installée par Waghorn en 1835.
Le travail très minutieux de James Van der Linden étudie le fonctionnement de ce réseau, à partir de deux des ports les plus importants du système : Panama et Alexandrie.
L’auteur s’est basé sur un demi-siècle d’études intensives et approfondies des ports à payer, des taux de change, des routes suivies et des conventions postales, dans toutes les archives disponibles.
Editions ‘La Marque Postale’. Prix 42 € (port inclus).  Info : james.vdl@skynet.be


Mail from the French Shore of Newfoundland / Etablissements français en Terre -Neuve (James Taylor et Henk Slabbinck)

L’auteur canadien James Taylor et son coauteur Henk Slabbinck ont reçu le Pratt Award 2014 du Collectors Club de Chicago pour leur livre « Mail from the French Shore of Newfoundland 1737-1906. « .  A cette époque, la rivalité entre la Grande-Bretagne et la France (et dans une moindre mesure leurs alliés prussiens et autrichiens) alimentait la Guerre de Sept ans – la première vraie guerre mondiale – qui englobait le théâtre nord-américain du conflit entre Français et Indiens. A l’issue de la guerre, la France renonce à l’ensemble de ses territoires en Amérique du Nord, excepté St-Pierre-et-Miquelon.  Les deux petites îles se trouvent dans le Golfe du St-Laurent vers la côte sud de Terre-Neuve, à près de 4000 km de la terre française la plus proche, mais à seulement 25 km de la péninsule Burin de Terre-Neuve. Divers traités permirent aux citoyens de St-Pierre-et-Miquelon de pêcher dans les eaux de Terre-Neuve et d’avoir accès également aux stations côtières pour y traiter le poisson. Selon James Taylor, les philatélistes renommés Allan Steinhart et Robert Pratt collectionnaient le courrier du French Shore, mais il manquait à ce domaine spécialisé une publication accessible qui explique les tenants et aboutissants, cartes historiques et illustrations philatéliques à l’appui.  Info: henk.hsslabbinck.eu


LE COURRIER DU GROUPE BELGE DES AUTOS-CANONS-MITRAILLEUSES EN RUSSIE (1915-1918) (Jacques Pirotte)

Le Corps belge des A. C. M. connaît un singulier destin au cours de la Grande Guerre.
Créé après la stabilisation du front de l’Yser, ce Groupe mobile de conception autonome, discret précurseur des grandes formations blindées, n’a guère l’occasion de s’illustrer…
L’insolite s’introduit avec l’expédition en Russie de cette unité bien structurée, amenée à terminer sa mission 1000 jours plus tard par un tour du monde! Et fascinante est la pensée qu’un Groupe de moins de 400 hommes soit parvenu à se distinguer avec honneur par ses performances stratégiques sur un front ennemi conquis aux confins de l’Europe centrale : et cela au sein d’une armée de plus de 2 millions de mobilisés issus du plus grand pays du globe, mais seulement accessible par la voie arctique à la bonne saison…
Si l’aspect militaire retient encore l’attention, le souvenir de l’épopée humaine, devenue anecdotique, s’est lentement éteint avec la disparition des anciens combattants belges… Pourtant rares sont les unités qui ont été confrontées à une telle accumulation d’épreuves complexes ou de relations humaines variées tant alliées, neutres ou ennemies.
La faculté d’adaptation du Corps a donné de précieux exemples de maîtrise et de solidarité, témoin son efficace souci de survie durant les trois années d’affrontements meurtriers du conflit mondial sur terre et sur mer amplifiés par les révolutions et guerre civile locales…
Mais l’histoire postale est en mesure de nous offrir le témoignage écrit du souvenir de l’épopée du Corps expéditionnaire tout au long de ses trois années d’exil. A la manière d’une providentielle « boîte noire », les communications postales restituent avec toute la rigueur des datations et localisations, le jalonnement précis du vécu de cette poignée de volontaires belges, personnellement identifiés dans leurs diverses fonctions. La présence continue de ce groupe homogène et soucieux de correspondre durant les trois années les plus emblématiques de la Russie ouvre la porte aux références qui s’y trouvent associées. Les pièces documentaires issues des Fonds d’archives foisonnent et suppléent la discrétion des messages de temps de guerre. L’évolution parallèle des marques de censure apporte à son tour un complément d’éclairage du contexte historique.   A commander chez l’auteur: jacquespirotte@gmail.com. Prix: 40 €


Poste en Province de Liège (Jean Deposson)

Ce livre très détaillé étudie l’histoire postale de la province de Liège depuis 1794 (la période française) jusqu’à l’émission des premiers timbres. L’accent est mis surtout sur l’organisation postale, les tarifs, et l’emploi des diverses marques postales. En plus, un chapitre entier est consacré à la réorganisation de la poste rurale après 1850.
Comme cela est souligné à juste titre par E. Deneumostier dans sa préface, cette édition constitue un complément important à des travaux antérieurs, comme par exemple celui de Lucien Herlant. L’auteur n’a pas reculé devant le travail laborieux de recherches ardues dans les archives. Le résultat est un livre bien conçu et parfaitement structuré.
Bien qu’édité sous forme de brochure, la typographie très nette et les nombreuses illustrations – souvent en couleurs – invitent le lecteur à s’approfondir dans cette étude, qu’il soit spécialiste de la province de Liège ou amateur d’histoire postale belge. C’est à juste titre que cette étude a obtenu une médaille d’or à Temsifil 2012.


Postgeschiedenis Lier (Marc Symens, Raoul Hendrickx e.a.)

Le ‘Studiekring Lier’ en collaboration avec Marc Symens et Raoul Hendrickx a publié en 2010 une étude intéressante sur l’histoire postale de Lierre. Vu l’édition limitée, une impression en couleur n’était pas possible. L’étude a été initialement publiée sous la forme d’un CD (5 €).
Actuellement une impression ‘noir et blanc’ (362 p, cartonnée) est disponible (20 €).
Le même cercle d’étude a publié récemment:

  • Overzicht Stempels Lier (52p.; ‘noir et blanc’) (6 €)
  • Postgeschiedenis Koningshooikt (64 p.; ‘noir et blanc’ )(7 €)
  • Postgeschiedenis Berlaar (82 p.; ‘noir et blanc’) (7 €)

Pour plus d’informations: voir prospectus ou prendre contact avec firmin-thys@scarlet.be


La Poste Maritime Belge (Claude Delbeke)

La poste transatlantique (nord et sud), les relations Belgique-Congo, les liaisons transmanches belges. A4. 574 pages + une grande carte des voies de communication du Congo. L’ouvrage aborde non seulement les lignes maritimes belges mais aussi les lignes étrangères empruntées par du courrier de ou pour la Belgique au XIXe siècle et jusqu’au milieu du XXe.

 

 

 


Les Destinations Étrangères au départ de la Belgique durant le règne du roi Léopold I, 1849-1865 (Jan Huys, Pierre Kaiser)

Cet ouvrage recense l’ensemble des pièces exposées lors de MonacoPhil 2009. Cet ensemble comprenant également les pièces les plus remarquables des collections de Jan Huys, Pierre Kaiser et Jean-Claude Porignon ainsi que d’autres collectionneurs n’avait jamais été réuni auparavant. Le plus beau et le plus rare ont été rassemblés dans un luxueux ouvrage.

 

 

 


Histoire Postale de l’Enclave du LADO (Patrick Maselis, Vincent Schouberechts, Léo Tavano)

Les plis étaient acheminés par trois voies : celle du Congo (par Boma); celle du Nil et celle de l’Ouganda. On y trouve des timbres de trois pays: le Congo Belge, le Soudan et l’Ouganda. Si l’on tient compte des diverses oblitérations apposées, on doit dénombrer plus de vingt-cinq espèces de courriers différents: un record. Les recherches poussées dans les archives, l’abondance des superbes images et cartes en font un ouvrage splendide sur la question.

 

 


Des Açores à la Nouvelle-Zélande (Patrick Maselis)

Cet ouvrage retrace l’histoire postale des 14 colonies créées par les Flamands, les Wallons et les Belges sur les six continents. Trésor d’informations, ce livre propose tout à la fois un inventaire et une histoire postale de tous les territoires d’outre-mer qui furent autrefois des colonies belges.

 

 

 


Roue Ailée (Henk Slabbinck)

Avec cet ouvrage, nous avons enfin des réponses aux nombreuses questions que se sont posées des générations de philatélistes au sujet de cette série de Belgique tant convoitée. Henk Slabbinck nous retrace par le menu le contexte historique combien passionnant de la première guerre mondiale pour en déduire des conclusions qui coulent de source après la lecture de cette étude.

 

 

 


Essais de Belgique (Jacques Stes)

Dans cet ouvrage, l’auteur nous dévoile à peu près tout ce qui concerne la genèse des émissions de Belgique et cela sur une période d’un siècle. Tous les stades d’impression sont décrits avec un souci du détail peu ordinaire. Ce même souci se retrouve dans les illustrations qui permettent à celui qui n’est pas familier avec les essais de s’y retrouver facilement. Tous les stades d’impression sont décrits avec un souci du détail peu ordinaire. Ce même souci se retrouve dans les illustrations qui permettent à celui qui n’est pas familier avec les essais de s’y retrouver facilement.

 


Le 1 Centime Médaillon – De 1 Centiem medaillon (Luc Van Pamel)

Parcourir ce livre est un plaisir philatélique. La qualité d’impression met superbement en valeur le travail de l’auteur. Tous les aspects sont décortiqués avec le plus grand soin : la genèse, la reconstitution des trois planches de 300 timbres dentelés qui a nécessité l’étude approfondie de plus de 6.000 vignettes jusqu’à présent ; les oblitérations et les affranchissements particulièrement difficiles et rares surtout lors des envois vers des destinations étrangères.